SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Prise de parole de Solidaires Auvergne à la manifestation du 10 octobre 2017

Aujourd’hui, à l’appel des 9 organisations syndicales de la fonction publique, nous sommes nombreux en grève et dans la rue pour dénoncer les attaques contre les agentes te agents de la fonction publique.

Les 12 et 21 septembre dernier, nous, Solidaires, avec la CGT et FO, étions aussi en grève et dans la rue contre la loi travail XXL.

Résolument engagé-e-s dans le combat contre la régression sociale, nous pensons qu’il est indispensable, pour faire reculer ce gouvernement et sa politique ultralibérale, de construire la convergence des luttes.

C’est dans cette optique que Solidaires s’est adressée le 27 septembre à l’ensemble des forces qui luttent pour la justice sociale et des services publics de qualités.

Les attaques contre les salarié-es et contre une large majorité de la population n’ont jamais été aussi claires, massives et rapprochées.

La logique à l’oeuvre à travers l’affaiblissement des services publics et la fragilisation du statut de la fonction publique et les ordonnances « XXL » sur la loi travail 2 est la même.

C’ est celle de la précarité généralisée, des suppressions d’emplois, de la baisse des salaires, de la destruction des droits sociaux et des conditions de travail.

Le pouvoir attaque les droits des travailleurs et travailleuses sur plusieurs fronts, secteur par secteur, et compte sur la division « fonctionnaires contre salarié-es du privé », « emplois stables contre emplois précaires’

Ne les laissons pas faire !

Ne nous laissons pas faire !

Nous le savons bien : quand des droits sont ôtés à une partie de la population, ce sont les droits de l’ensemble de la population qui sont en danger !

C’est donc toutes et tous ensemble qu’on doit réagir et contre-attaquer.
Une autre politique est possible et indispensable.

Il faut renforcer les protections et les droits des travailleurs, augmenter les salaires, réduire le temps de travail, défendre les libertés publiques et individuelles, défendre le droit à l’éducation, à la santé, au logement...

Dans ce cadre, nous agissons, notamment au sein de RESF en solidarité aux migrants.
Nous tenons à exprimer ici notre solidarité à ceux, adultes et nombreux enfants, qui sont contraints de camper à la fac de lettres et aux mineurs isolés qui survivent dans un squat.

Un mouvement social se développe depuis le 12 septembre.

Il est de notre responsabilité de travailler à la construction d’une convergence réelle entre public et privé. Solidaires réaffirme que c’est principalement par la construction de grèves, si possible reconductibles, que nous pourrons bloquer l’économie et que nous aurons le rapport de force pour pouvoir gagner.

Que l’on travaille dans le privé ou dans le public, que l’on soit jeune ou retraité-e, tout le monde subira les mesures régressives de ce gouvernement si nous n’arrivons pas, toutes et tous ensemble, à faire reculer Macron .

Public, privé, précaires, retraité-es,

c’est tous ensemble qu’on doit lutter !

C’est tous ensemble qu’on va gagner !

Documents à télécharger



Article publié le 10 octobre 2017


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE