SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

POUR QUE LE 10 OCTOBRE SOIT LE DÉPART DE LA CONVERGENCE DES LUTTES !!!

Tract de Sud Rail Auvergne, Bourgogne Ouest

Jamais, au grand jamais le monde salarié n’a subi une telle régression sociale depuis l’après guerre. Une régression sans précédent balayant des années de luttes, détruisant la protection sociale et mettant au placard le code du travail garant de la santé et de l’égalité dans le monde de l’entreprise pour les salariés. Un recul social mené à coups d’ordonnance, sans passer par la case parlement afin de satisfaire au plus vite les souhaits de Gattaz et compagnie.

Pour mener cette politique de casse sociale, le patronat et le gouvernement n’ont jamais été aussi unis pour conduire une feuille de route écrite ensemble. Pour s’opposer à la casse du socle social et à une transformation profonde qui appauvrit et précarise les millions de travailleurs, il est urgent que la lutte s’organise et que les acteurs de celle-ci se rassemblent.

C’est dans une logique de construction d’un mouvement large, incorporant tous les métiers, toutes les professions impactées par ces ordonnances que doit s’inscrire ce 10 octobre 2017.

En aucun cas le front de la résistance salariale ne doit céder aux appâts de la division lancés par le patronat, le gouvernement, et la presse bashing, c’est dans l’unité qu’elle doit avancer, c’est dans l’unité qu’elle a toujours gagner.

Car les fronts de résistance existent bel et bien, les attentes aussi et SUD-Rail ne peut les ignorer. Il est de notre responsabilité de mettre l’outil syndical au service des travailleurs, au service des cheminots, car oui les cheminots sont touchés par ce recul sans précédent !!

Oui le cheminot subira lui aussi de plain fouet le licenciement abusif, il subira aussi le plafonnement des indemnité prudhommales ainsi que les négociations du temps de travail en entreprises. Il subira aussi la destruction de ses recours de défense en cas de contentieux, comme il subira la dure loi des conditions de travail dégradées engendrant des problème de santé une fois la disparition des CHSCT actée.

C’est cela la réalité des ordonnances Macron, c’est cela qui attend le monde salarié et les cheminots et elles n’épargnent personne. Ces mesures régressives ne font pas de distinction, que l’on soit public ou privé, que l’on soit cuisinier ou secrétaire, que l’on soit de tel ou tel syndicat !!

Ces ordonnances se moquent des clivages et frappent tous le monde sans exception.

C’est pour cela que SUD-Rail appellent les cheminots à se mobiliser le 10 octobre, c’est pour cela que SUD-Rail appellent la CGT, l’UNSA, la CFDT, FO et toutes les autres organisations syndicales à rejoindre ce qui doit être le rassemblement du monde salarié et du monde cheminot.

C’est pour cela que SUD-Rail appellent tous les militants et tous les défenseurs de nos droits à rejoindre ce mouvement qui doit être à la hauteur de l’attaque portée envers notre protection sociale.

Nous l’avons déjà fait, nous pouvons le refaire, nous pouvons faire reculer ce qui veulent agenouiller le monde salarié !!

Nous pouvons dépasser nos clivages, nos opinions, nos différences pour défendre notre héritage, nos droits, notre avenir et celui des générations futures.

Le 10 octobre de nombreux salariés se rassembleront à Paris pour dire non à cette régression, pour dire non à cette réforme qui précarise et asservit l’ensemble des travailleurs et cheminots !!

C’est dans l’unité que nous les ferons reculer !!!

C’est dans l’unité que nous pouvons gagner !!!

Le 10 octobre ce sont toutes les forces qui doivent converger

pour dire non à la régression et à la précarisation !!

Documents à télécharger



Article publié le 2 octobre 2017


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE