SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

SUD Santé Sociaux

Nous sommes un syndicat en lutte !

Motion Congrès SUD Santé Sociaux

Le 31 mars sera une journée de lutte populaire, de mobilisation citoyenne, de grève nationale inter-professionnelle qui sera massivement suivie. Mais après ?

Le projet de loi El Khomri représente une attaque massive et historique contre le droit du travail tel qu’il s’est construit depuis 1910. L’issue du mouvement social qui se construit actuellement pour le retrait de cette loi conditionnera l’avenir de millions de travailleurs-euses, mais aussi durablement le contexte social et syndical de notre pays.

Nous sommes un syndicat de lutte. Notre Fédération réunie en congrès valide à l’unanimité des 400 délégué-e-s présent-e-s un mandat de lutte clair sur des orientations urgentes et incontournables concernant la suite de la mobilisation en cours. Le 31 mars sera une journée de lutte populaire, de mobilisation citoyenne, de grève nationale inter-professionnelle qui sera massivement suivie.

Nous dégageons les axes d’actions suivants :

  • Il est important dès maintenant d’anticiper et donc de préparer les suites du 31 mars.
  • Des initiatives émergent depuis une semaine qui proposent de rester sur place le 31 mars au soir, d’occuper des places publiques, d’organiser des AG, etc... Nous pensons que les syndicats Sud Santé Sociaux doivent soutenir et s’investir dans ces formes de luttes partout où cela s’avérera possible. Ces initiatives portent en elles la perspective d’un blocage général reconductible, indispensable à la construction d’un rapport de forces à la hauteur des enjeux.
  • Afin d’éviter un délitement du mouvement, il est nécessaire de proposer des dates, des temps forts de mobilisation peu espacés. Il est important, dès le 31 mars, de proposer une prochaine date de mobilisation, en lien avec le mouvement étudiant et citoyen. La coordination nationale étudiante propose le 5 avril. Nous appelons à s’associer à cette date.
  • Nous sommes convaincus que l’unité est primordiale pour la réussite du mouve-ment, mais qu’elle ne doit pas se faire au détriment d’un calendrier offensif : un ou deux temps forts par semaine.
  • L’émergence de la manif du 9 mars qui s’est faite sur la base d’une initiative po-pulaire et citoyenne en dehors des appareils syndicaux centraux, nous a montrés l’importance des nouveaux moyens de communication sur lesquels nous devons nous appuyer.
  • Convergence des luttes : le 9 mars, la conjonction réussie entre la mobilisation contre la loi El Khomri et les grèves des cheminots nous a montré l’intérêt de la convergence des luttes que nous devons promouvoir dans ces mobilisations
  • Vu le niveau important de répression policière en ce moment, nous remettons à disposition dès aujourd’hui le guide du manifestant à l’ensemble de nos syndicats.

La fédération SUD Santé Sociaux portera ces axes au sein de notre Union syndicale SOLIDAIRES et dans les intersyndicales. Afin que ce mouvement débouche sur une victoire et porte, plus loin que le retrait du projet de loi, l’ensemble de nos plateformes revendicatives.

Le Congrès fédéral SUD SANTE SOCIAUX
La Grande Motte Mars 2016
24 mars 2016



Article publié le 31 mars 2016


Contact

Contacter nos syndicats départementaux

La fédération SUD Santé Sociaux est composée de syndicats départementaux dans toute la France.

Retrouvez votre contact le plus proche avec l'Annuaire de la fédération

Contacter la fédération SUD Santé Sociaux

70 rue Philippe de Girard
75018 Paris
01-40-33-85-00
twitter : @sudsantesociaux
facebook : FedeSudSanteSociaux


Email : contact@sudsantesociaux.org
Voir leur site

Réseaux Sociaux


MEDIATHEQUE