SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Communiqués

Migrant-es : Bienvenue !

Communiqué Solidaires

Face aux drames vécus au quotidien par les réfugiée-es/migrante-es, aussi bien aux portes de l’Europe qu’au sein de celle-ci, les gouvernements européens et français persistent dans leurs politiques indignes.

Face à constat, les résistances se multiplient (réfugié-es eux-mêmes mais aussi individus, habitant-es, associations, syndicats, collectifs,…) afin de rappeler l’importance fondamentale des valeurs d’accueil, de solidarité et de partage.

Alors que les égoïstes nationaux, les pressions des extrêmes droites et de ceux/celles qui surfent sur les mêmes idées populistes, ne cessent de monter, ces actions s’inscrivent dans un contexte toujours accru de suspicion généralisée et de répression.

L’actualité de ces derniers jours est là pour en témoigner.

Vendredi dernier, trois militant-es, dont deux camarades de SUD Culture Solidaires, ont été condamné-es à quatre mois de prison avec sursis et à de fortes amendes. Leur tort… avoir été présent-es pour soutenir les demandes de réfugié-es qui avaient débuté début août une grève de la faim dans un Centre d’Emmaüs Solidarité à Paris afin de protester contre les conditions indignes qu’ils/elles subissaient. Ces militant-es avaient alors été placé-es en garde à vue durant 48 heures avant d’être déféré-es. Une nouvelle fois, c’est la solidarité avec les migrant-es qui a été condamnée.

Dans le même temps, après les opérations de ces derniers jours de la part des Identitaires quai d’Austerlitz à Paris et à Triel (78), les attaques de « Sauvons Calais », ce sont des cocktails Molotov qui ont été lancés ce dimanche dans une maison occupée par des exilé-es à Nantes. Face à la multiplication de ces actes ignobles, force est de constater que le gouvernement semble moins prompt à réagir lorsqu’il s’agit de condamner ceux-ci, d’identifier et poursuivre leurs auteurs.

L’Union syndicale Solidaires :
-  renouvelle son soutien plein et entier aux personnes condamnées et appelle à poursuivre les initiatives visant à dénoncer ce jugement inique.
-  appelle chacun-e à se mobiliser au côté des réfugié-es et à participer aux initiatives porteuses de nos valeurs et engagements communs.
A ce titre, elle appelle à participer massivement à la manifestation unitaire « MIGRANTeS : BIENVENUE* » qui se déroulera le dimanche 22 novembre à Paris (15h : Bastille à République).

* L’appel unitaire

Après les terribles attentats qui ont endeuillé Paris, les organisateurs de la manifestation du 22 novembre appellent plus que jamais à manifester en solidarité avec les migrants.

Qu’ils soient nommés réfugiés, migrants ou sans-papiers ils sont, eux aussi, des victimes des guerres, des violences et de la misère qui les ont contraints à quitter leurs pays.

Cette manifestation réaffirme notre solidarité et participe aussi de la réponse aux attentats qui ont ensanglanté Paris.

Documents à télécharger



Article publié le 9 novembre 2015