SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Lettre ouverte à celles et ceux qui rejettent les migrants

Document MRAP Manche

​Madame, Monsieur,

En considération du problème posé par l’hébergement des migrants présents à Saint-Lô, peut-être faites vous partie de celles et ceux qui pensent que la priorité doit être donnée aux Français mal logés, ayant des difficultés pour payer leur loyer ou leur électricité, aidés par les Restaurant du Coeur, contraints de vivre à la rue car expulsés, et que, tout irait mieux pour eux, si ceux venus d’ailleurs étaient "oubliés" ou "chassés" de chez nous.

Nous vous disons : nous entendons votre parole et, parce que nous croyons à la force des arguments, nous en appelons à votre raisonnement et à votre jugement. Nous aimons "Ma France" que chante Jean Ferrat. Nous nous refusons à être un mouvement de défense des seuls migrants. Beaucoup d’entre nous sont engagés dans d’autres associations, mouvements, partis, courant de pensées, qui agissent sur les grandes causes concernant l’ensemble de la société. Pour nous, les politiques de l’intégration et de la question sociale ne se fractionnent pas. Elles doivent avoir pour objectif la cohésion du corps social tout entier. Elles ne concernent donc pas que les seuls immigrés mais toutes les populations exclues, marginalisées. Nous sommes convaincus que la solution ne peut pas être d’établir une hiérarchie entre les populations précaires, d’opposer une misère à une autre et de faire une différence entre français et migrants.

[...]

>> Lettre ouverte à celles et ceux qui rejettent les migrants



Article publié le 6 novembre 2017