SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Les géants industriels ne font pas le nécessaire face aux allégations de travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en cobalt pour les batteries

Communiqué Amnesty international

République démocratique du Congo (RDC) - Travail des enfants

- Une étude portant sur des entreprises du secteur de l’électronique et des constructeurs automobiles met en évidence d’importantes zones d’ombre dans les chaînes d’approvisionnement

- Apple est classée en tête des entreprises pour l’approvisionnement responsable en cobalt – mais la barre n’a pas été placée haut

- Microsoft, Lenovo et Renault sont les entreprises qui ont réalisé le moins de progrès

Les entreprises de premier plan du secteur de l’électronique et du véhicule électrique ne font toujours pas assez pour mettre fin aux atteintes aux droits humains commises dans le cadre de leurs chaînes d’approvisionnement en cobalt, alors que presque deux années se sont écoulées depuis qu’Amnesty International a révélé, à l’issue de son enquête, que les batteries utilisées pour leurs produits sont susceptibles d’être liées au travail des enfants en République démocratique du Congo (RDC), a déclaré l’organisation le 15 novembre.

[...]

>> Les géants industriels ne font pas le nécessaire face aux allégations de travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en cobalt pour les batteries



Article publié le 16 novembre 2017