SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Les donateurs manquent à leur devoir envers près d’un million de réfugiés sud-soudanais en Ouganda

Communiqué Amnesty international

Les pays riches manquent à leur obligation d’épauler l’Ouganda pour venir en aide aux milliers de réfugiés qui fuient la mort, le viol et les violations des droits humains au Soudan du Sud, écrit Amnesty International dans un rapport accablant publié à la veille d’un sommet des donateurs de haut niveau à Kampala, la capitale ougandaise.

Plus de 900 000 réfugiés ont fui le violent conflit au Soudan du Sud pour trouver refuge en Ouganda, mais en raison du manque de financement, nombre d’entre eux n’ont pas accès aux services élémentaires – nourriture, eau et abri notamment. Au moins 86 % d’entre eux sont des femmes et des enfants.

« L’Ouganda se montre accueillant et généreux à une période où de nombreux pays ferment leurs frontières aux réfugiés. Toutefois, il subit une pression incroyable car les fonds s’épuisent et des milliers de personnes continuent de franchir chaque jour sa frontière depuis le Soudan du Sud, a déclaré Muthoni Wanyeki, directrice du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International.

[...]

>> Les donateurs manquent à leur devoir envers près d’un million de réfugiés sud-soudanais en Ouganda



Article publié le 19 juin 2017