SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

La Croix Marine fête ses 70 ans en grandes pompes et licencie abusivement 3 représentants du personnel SUD !

le tract intersyndical d’appel en PJ et ci-dessous pour venir soutenir nombreux nos 3 camarades de la Croix Marine qui font l’objet d’une procédure de licenciement.

Ce tract sera diffusé aux convives lors du 70 ème anniversaire de la Croix Marine .

Rendez-vous Jeudi 9 novembre 18 H devant le stade M. Michelin

Les petits fours et amuse-gueule proposés à ses invités par la Direction de la Croix Marine auront un goût amer. En effet le 9 novembre, cette association qui compte 350 salariés fête en grandes pompes ses 70 ans d’existence au stade M. Michelin. Elle organise cet anniversaire alors que depuis 15 jours des mises à pied conservatoires et des procédures de licenciement visent trois représentants du personnel SUD.

Les Unions départementales SUD Solidaires et la CGT ainsi que FO action sociale et la FSU tiennent à exprimer leur indignation et leur dégoût face à l’attitude inqualifiable de la direction de la Croix Marine qui vient de décider ces procédures de licenciement à l’encontre de trois militants syndicaux SUD de cette entreprise. Comment peuvent- ils se vanter de leur humanisme quand on sait que trois familles sont frappées par la suppression des salaires dans le cadre des mises à pied conservatoires.

La réponse du personnel ne s’est pas faite attendre !! le 23 octobre, 80% des salariés étaient en grève pour exprimer leur indignation est leur exigence d’abandon des procédure de licenciement. Le 30 octobre, à l’appel de SUD et de la CGT avec le soutien de FO, plus de 100 personnes se sont rassemblées toute la matinée devant le siège lors des entretiens préalables à licenciement.

Mais quel est le crime de ces 3 syndicalistes ? tout simplement être des militants actifs qui expriment leurs désaccords et leur résistance face aux orientations, réorganisations et restructurations en cours. Depuis de nombreuses années, le CHSCT de la Croix-Marine dénonce une ambiance de travail déplorable mais la direction persiste dans son refus de travailler à l’amélioration des conditions de travail de ses salariés.

Des griefs, ont donc été montés de toutes pièces et sont de simples affabulations. Les faits reprochés relèvent uniquement de l’exercice normal des mandats syndicaux.

La Croix Marine comme l’ITSRA sont des associations qui font partie de l’économie sociale et Solidaire, leur vocation devrait être la solidarité et l’entraide, elles sont devenues les gestionnaires d’une politique d’austérité pour qui les gueux, les handicapés, les pauvres, les exclus sont devenus des produits à traiter au moindre coût. Leurs dirigeants n’ont rien à envier aux représentants les plus durs du patronat.

Les militants, les élus, nos collègues, attachés à la défense des conditions de prises en charge et aux conditions de travail, sont devenus des cibles à abattre.

Réduire au silence,

faire peur sont les objectifs de nos employeurs.

Aujourd’hui, c’est SUD qui est visé.

Hier à l’ITSRA, aujourd’hui à la Croix-Marine,

à qui le tour demain ?

SUD Solidaires, la CGT, FO et la FSU exigent le retrait des licenciements et appellent tous les institutionnels financeurs de la Croix Marine (conseil départemental, ARS, etc ) à intervenir pour l’abandon des sanctions.

Nous serons présents , SUD, CGT et toutes les personnes indignées par cette affaire pour distribuer ce tract* aux convives de cette mascarade de fête anniversaire pour qu’ils se rendent compte quelle est la vraie nature des dirigeants de la Croix Marine et qu’ils exigent eux aussi l’abandon des sanctions.

*rendez-vous devant le stade M.Michelin jeudi 9 à 18H

Documents à télécharger



Article publié le 7 novembre 2017


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE