SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Déclaration de la Fondation Copernic

Document Fondation Copernic

La Fondation Copernic condamne les attentats aveugles qui viennent de frapper pour semer la terreur dans des lieux de culture, de sport, de loisirs ou simplement de rencontres. Nous souhaitons témoigner notre entière solidarité aux victimes, aux blessé-es et à leurs proches.

Dans cette situation, la réponse n’est pas le repli sur soi ni la recherche de boucs émissaires. Nous refusons la société de la peur, du racisme, des amalgames, de la stigmatisation pour son origine ou sa religion. Face au terrorisme, notre garantie c’est avant tout la mobilisation citoyenne pour la défense des libertés démocratiques.

La protection des populations est le devoir de tout gouvernement. Les mesures exceptionnelles adoptées, si elles peuvent répondre à l’urgence du moment, ne doivent être appliquées que pour une période limitée. En effet ces mesures ne sauraient perdurer sans porter atteinte aux libertés fondamentales. Dans ce cadre, les déclarations du président de la République devant le Congrès sont particulièrement inquiétantes. Les mesures annoncées auront pour conséquence de restreindre fortement les droits et les libertés démocratiques en donnant un pouvoir exorbitant aux autorités administratives. Dans ces conditions, la réforme annoncée de la Constitution ne peut être que liberticide. La Fondation Copernic s’oppose à tout « Patriot act à la française » qui est aujourd’hui prôné par la droite et l’extrême droite et que le gouvernement semble être tenté de mettre en œuvre. Aux États-Unis, ces mesures n’ont pas empêché l’attentat terroriste de Boston, il en sera hélas de même en France.

Faire vivre les solidarités face aux attentats qui s’attaquent aux populations civiles exige de se donner les moyens de débattre des causes du terrorisme et des moyens de le combattre, mais aussi de continuer tous les combats pour plus d’égalité, de paix et de justice sociale.

>> Déclaration de la Fondation Copernic



Article publié le 17 novembre 2015