SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Brésil. Les autorités doivent traduire en justice tous les responsables présumés de la mort de Marielle Franco

Communiqué Amnesty international

Les autorités brésiliennes doivent donner la priorité à la résolution de l’affaire de l’homicide de la défenseure des droits humains Marielle Franco et de son chauffeur Anderson Gomes et traduire en justice tous les responsables présumés, a déclaré Amnesty International le 13 avril, un mois après l’homicide.

« La société doit savoir qui a tué Marielle Franco et pourquoi. Chaque jour qui passe sans que cette affaire soit résolue augmente les risques et l’incertitude pour les défenseur-e-s des droits humains », a déclaré Jurema Werneck, directrice d’Amnesty International Brésil.

[...]

>> Brésil. Les autorités doivent traduire en justice tous les responsables présumés de la mort de Marielle Franco



Article publié le 16 avril 2018