SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

BAISSE DES EFFECTIFS A L’INSPECTION DU TRAVAIL : moins de contrôle dans les entreprises , moins de protection pour les salariés

Depuis 2007, le Ministère du travail rebaptisé Ministère « FORT » par notre hiérarchie, est pourtant jugé non prioritaire : il a perdu un quart de ses effectifs régionaux en 10 ans avec des missions de plus en plus larges.

Une nouvelle réduction des effectifs est actuellement programmée qui va porter en quelques mois le nombre d’agents de contrôle en sections d’inspection en Auvergne de 47 à 38, soit une nouvelle perte d’effectifs de 20 %.

A l’échelle du département du Puy-de-Dôme chaque agent de contrôle devra désormais assumer un secteur d’environ 10 000 salariés, ce qui représente une nouvelle augmentation de la charge de travail.

Or, l’inspection du travail qui veille à l’application de la législation du travail dans les domaines de l’hygiène, la sécurité, les conditions de travail des salariés du secteur privé reste le garant du respect des droits des salariés.

Cette nouvelle baisse des effectifs se fera au détriment du service public rendu aux usagers.

LES AGENTS DE L’INSPECTION DU TRAVAIL

SE MOBILISENT CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES

ET POUR LE MAINTIEN D’UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ

POUR LES SALARIÉS



Article publié le 21 novembre 2017


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE