Communiqués SNJ La Provence des 29 et 30 novembre 2012


Communiqués SNJ La Provence




Syndicat National des Journalistes (Section La Provence) :

Tapie seul candidat à la reprise ?

Qu’allons nous devenir ? Que va devenir notre journal ? C’est la question que se posent tous les journalistes, tous les salariés de La Provence et l’entretien que le directeur général délégué a accordé hier aux syndicats suite aux demandes faites par les déléguées du SNJ, n’y a pas apporté de réponse. *

C’est pourquoi notre section syndicale a mené l’enquête auprès des différentes parties évoquées.

Michel Lucas nous a confirmé la non candidature du groupe Ebra.

Le directeur financier de Rossel nous a confirmé la non candidature du groupe belge.

Nous avons appris le retrait de Jean-Noël Guérini.

François Pinault ne serait plus sur les rangs, nous attendons la confirmation imminente de cette information.

Et nous avons eu par Bernard Tapie, la confirmation de sa candidature.

En résumé, il nous a dit avoir fait une « offre formelle », « croire dans les titres du Sud ». Il nous a déclaré qu’il viendrait « en tant que commandant » .

Ces informations ne dissipent en rien le malaise suscité par l’étrange montage financier révélé par nos confrères puisqu’on parle de 50 millions (chiffre non confirmé par B. Tapie) pour l’ensemble de nos titres et ceux de l’Outre Mer, alors que le montant des dettes de GHM tourne autour de 220 millions d’euros !

Le SNJ s’élève vigoureusement contre les dérives lues ici et là selon lesquelles notre journal n’aurait d’autre fonction que de « fabriquer » des maires pour Marseille.

Quel que soit le futur actionnaire, le futur repreneur, le SNJ affirme que notre unique mission est l’information, en toute indépendance des pouvoirs politiques et économiques.

Quel que soit le futur actionnaire, le futur repreneur, le SNJ défendra les emplois de la rédaction déjà rudement impactée par le groupe Hersant.

Marseille le 29 novembre 2012 Vos élus SNJ


SNJ : une mise au point de la section SNJ La Provence

Face à l’emballement médiatique déclenché par l’éventuel rachat des journaux du Sud Est, la section La Provence du Syndicat National des Journalistes, communique les précisions suivantes :

- Aujourd’hui, seule la candidature de Bernard Tapie à une offre de partenariat au sein du groupe Hersant nous a été confirmée par l’intéressé lui-même. L’homme d’affaires n’a en revanche pas confirmé le montage financier révélé par certains de nos confrères , parlant de 50M€ pour l’ensemble de nos titres et ceux de l’ Outre Mer, alors que le montant des dettes de GHM tourne autour de 210M€.

- Contrairement aux affirmations que l’on a pu lire dans certains médias, les finances de La Provence sont saines.

- Contrairement aux allégations lues ici et là, le quotidien La Provence n’a pas vocation à "fabriquer" des maires pour Marseille, et le SNJ soutient le collectif de vigilance qui s’est créé hier au sein de la rédaction pour affirmer haut et fort le souci des journalistes de défendre leur mission d’informer.

- Quel que soit le futur actionnaire majoritaire ou le futur repreneur, le SNJ défendra l’indépendance de l’équipe rédactionnelle face aux pouvoirs économiques et politiques.

- Quel que soit le futur actionnaire majoritaire ou le futur repreneur , le SNJ défendra les emplois de la rédaction rudement impactée et malmenée depuis l’arrivée du groupe Hersant".

Marseille le 30 novembre 2012



rédaction en haut menu rapide